Mon parcours scout

Charles L’heureux

 

21191849_10214154490834976_5684709033122128259_n

Scout depuis l’âge de sept ans, Charles revient sur son parcours scout et ses années chez les castors, louveteaux, pionniers. Au-delà des compétences qu’il a pu acquérir, le scoutisme lui a aussi inculqué des valeurs humaines comme l’éthique et l’humilité. Aujourd’hui, animateurs bénévoles, il sensibilise les éclaireurs de 43e Groupe Scout Saint-Louis à Boucherville à leurs impacts et leurs responsabilités sociales par le biais d’activités, jeux et projets originaux adaptés à leur génération.

 

Comment es-tu devenu scout?

Mon père a été dans le mouvement scout lorsqu’il était jeune ainsi que ma mère. Plusieurs membres de ma famille l’ont aussi été. Nous venions de déménager à Boucherville et mon père était déjà à la recherche d’un groupe scout. À sept ans, il m’inscrivait à la branche castor du 43e Groupe Scout Saint-Louis à Boucherville.

J’ai ensuite poursuivi dans les autres branches jusqu’aux pionniers. Au travers de ce parcours, j’ai appris la solidarité, la fraternité, la confiance et bien d’autres qualités essentielles. Je suis maintenant animateur chez les éclaireurs afin de redonner ces valeurs et j’espère y rester longtemps. Après tout, scout un jour scout toujours.

 

Si tes parents n’avaient pas été scouts, tu serais quand même devenu scout?

Je pense que oui, un peu plus tard peut-être au niveau louveteau. Je serais sûrement entré dans le mouvement d’une façon ou d’une autre avec le même enthousiasme. Comme il y a avait plusieurs groupes scout dans notre ville dans le temps, le scoutisme était assez présent.

Engager les jeunes c’est adapter les fondements du scoutisme à leur réalité actuelle. C’est-à-dire trouver des moyens originaux de leur apprendre des valeurs par le biais d’activités, de jeux et de projets. Comme chaque génération de jeunes est différente, il faut penser que ce qui était d’actualité il y a 10 ans ne l’est peut-être plus aujourd’hui.  Ça, c’est ce qui fait que les jeunes embarquent dans ta folie tout en apprenant. Il faut aussi bien planifier ses réunions en faisant en sorte que chaque transition entre les activités soit fluide et que ça soit bien expliqué. Ça permet de garder les jeunes dans l’action. Lire la suite »

 

Pour plus d’information

Page Facebook du 43e Groupe Scout St-Louis à Boucherville

Page Facebook des Scouts de Boucherville