Association des Scouts du Canada - Créer un Monde Meilleur

Les actualités

Que faire lorsqu’on a des raisons de croire que la sécurité d’un enfant est ou peut être compromis?
7 janvier 2018

Que faire lorsqu’on a des raisons de croire que la sécurité d’un enfant est ou peut être compromis?

Tout adulte impliqué au sein de l’ASC a une responsabilité morale et légale de protection des jeunes. Au sein de notre mouvement, plusieurs politiques et notre code de comportements attendus encadrent nos gestes et nos actions au sein de nos activités.  Mais qu’en est-il lorsque vous avez des raisons de croire que la sécurité d’un enfant est ou peut être compromis?

Dans les cas où le jeune vit une situation de négligence grave, d’abandon, qu’il est victime de mauvais traitements physiques, psychologiques ou d’abus sexuels, ou qu’il a de sérieux problèmes de comportement (tentative de suicide, fugue, délit, abus de drogue), aucun doute, il faut faire un signalement à la DPJ.

Mais que faire dans les cas où un parent est manifestement ivre au moment de venir chercher son jeune ? Ou encore qu’il dépose son jeune à l’extérieur de l’établissement sans s’assurer qu’il y a des animateurs pour le recevoir?

Si vous croyez que la personne est ivre ou encore qu’elle semble avoir consommé de l’alcool ou une drogue récemment, il est possible :

Si vous ne réussissez pas, alors faites appel à la police ou encore, avisez la police qu’un conducteur qui est peut-être en état d’ébriété vient de quitter le local scout.

Dans la deuxième situation, nous vous encourageons fortement à rencontrer et discuter avec le parent.  Parlez-lui de la politique nationale d’encadrement des jeunes – âge des animateurs, dans laquelle on retrouve les directives qui ont été mises en place afin d’assurer la sécurité des membres adultes et jeunes.  Il est essentiel que les parents comprennent bien vos obligations  en tant qu’animateurs.

Le dernier conseil que nous pourrions vous donner est de vous fier à votre jugement. Lorsque vous commencez à vous demander si une situation risque de mettre en jeu la sécurité d’un jeune, il serait sage d’intervenir immédiatement. Les doutes que vous sentez monter sont autant de signaux d’alarme auxquels il vaut mieux réagir promptement.

 

Aide