Association des Scouts du Canada - Créer un Monde Meilleur

Guillaume Tardif reçoit le brevet Scouts du Monde

C’est en 2010 que Guillaume Tardif s’est embarqué dans un projet qui allait changer le cours de sa vie et qui allait faire de lui un Scout du monde.

C’est en collaboration avec l’organisme Mer et Monde que le scout aîné du clan Horizon de Victoriaville s’est envolé vers le Sénégal. Après deux ans de levées de fond et de formations pré-départ qui lui ont permis d’obtenir l’attestation Découverte du brevet, il était fin prêt à passer à la phase Service volontaire. Ce n’est cependant pas avec les membres de son clan que Guillaume a relevé le défi qui l’y attendait, mais bien en compagnie de collègues étudiants au bac en adaptation scolaire et sociale.

Une fois arrivés au Sénégal, chaque membre du petit groupe s’est retrouvé placé dans une famille d’accueil. Et c’est ainsi, que 40 jours durant, Guillaume et ses collègues se sont affairés dans leur village. De son côté, en plus de prendre part aux activités du village, Guillaume a mis en place un programme d’alphabétisation pour les femmes en plus de les guider dans le montage d’une pièce de théâtre sensibilisant aux dangers du paludisme. Il a également mis à profit ses compétences en animation pour faire bouger les jeunes et leur enseigner les arts du cirque. Finalement, ses aptitudes manuelles lui ont permis de mettre la main à la pâte dans de nombreuses tâches quotidiennes : réparation de génératrice, tressage de paniers et d’une toile protectrice, installation d’ordinateurs et de panneaux solaires et remise à neuf de l’ambulance.

Son principal défi : la chaleur et la langue. Malgré tout, il a réussi à trouver des trucs pour s’y adapter et faire de son séjour au Sénégal un succès tant pour la communauté qui l’a accueilli que pour sa propre progression personnelle.

Ce que Guillaume retient du projet qui lui a permis d’obtenir le brevet Scouts du monde? Que la vie n’a pas besoin d’être une course sans fin contre le temps qui passe, que la richesse sociale et la richesse financière sont loin d’être liées, et que d’être resté ouvert à la culture locale lui aura permis des découvertes et des apprentissages qu’il gardera avec lui tout au long de sa vie.


Source : Guillaume Tardif, ancien routier, District de l’Érable

Catégories : 17-25 ans, Routiers

Besoin d'aide ?

Écrivez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.