Association des Scouts du Canada - Créer un Monde Meilleur

Les actualités

L’intégration de nouveaux scouts
1 août 2018

L’intégration de nouveaux scouts

Que ce soit à la rentrée scoute ou avec Scout d’un jour, vous aurez à accueillir dans votre unité des personnes qui n’ont jamais fait de scoutisme. Pour que l’accueil de ces nouveaux se passe bien et que chacun se sente à l’aise, il faut être attentif à quelques points. Voici 7 conseils à suivre pour bien accueillir un nouveau venu et lui donner envie de poursuivre l’aventure scoute.

Utiliser graduellement un jargon scout

En tant qu’animateur, vous êtes responsables de l’expérience scoute des jeunes. C’est votre rôle d’être à jour et adapté aux jeunes. Surtout pour un nouvel arrivant, soyez attentif à utiliser un vocabulaire qui soit facile à comprendre, pour qu’il puisse participer à la conversation et ne soit pas désorienté. Un effort de vulgarisation sera nécessaire à la rentrée !

L’aider à se mélanger avec les autres jeunes

Veillez à présenter le nouveau et à ce qu’il soit bien entouré les premiers jours. Il doit se sentir aussi légitime que les autres d’être présent et qu’il y a une place pour lui dans le groupe. Il existe de nombreux jeux de présentation et autres « brise-glace ». Vous pouvez d’ailleurs trouver ces jeux dans la section animation du centre de ressources ici.

Lui offrir des outils d’identification au groupe

L’uniforme, le foulard et les badges sont tous des moyens pour s’identifier et se sentir uni dans l’aventure scoute. Soyez fiers de vos signes d’appartenance et n’hésitez pas à proposer à un scout expérimenté de présenter comment il a obtenu tel badge, signe ou insigne et ce que le nouveau peut faire pour aussi l’obtenir. Empressez-vous aussi de lui remettre le foulard du groupe pour la réunion ou pour le camp.

Être disponible pour répondre aux préoccupations

Dans la mesure du possible, essayez d’être disponible pour répondre aux questions des parents et des enfants qui viennent de vous rejoindre, pour les rassurer si besoin est. C’est aussi le rôle du responsable d’unité de vous y aider.
Installez un cadre de confiance mutuelle avec les familles en expliquant aux gens qui ne savent pas à quoi s’attendre les détails pratiques. Par exemple, le fait d’expliquer ce que les jeunes feront en camp et leur détailler le matériel dont ils auront besoin les rassurera. Les parents sauront qu’ils laissent leur jeune entre les mains d’une personne d’expérience.

Privilégier l’apprentissage par l’action et le jeu

Assurez-vous que vous avez un choix d’activités plaisantes, attirantes et stimulantes. Le programme des jeunes est un processus d’éducation non formelle; il privilégie l’épanouissement des jeunes en fonction d’une succession de projets. Laissez les jeunes développer leurs habiletés (utiles) à travers les étapes du VC(i)PRÉF.
Le scoutisme se vit mieux qu’il ne se raconte.

S’assurer que le nouveau comprenne et ait une voix

Le scoutisme mettant les jeunes au centre de leurs préoccupations en leur offrant les outils nécessaires à leur autoéducation, laissez les jeunes s’exprimer, même les nouveaux qui ne comprennent peut-être pas exactement leur rôle au sein du groupe. Le système des équipes se veut un outil d’éducation à la citoyenneté et à la démocratie. Les nouveaux comme les anciens bénéficieront des différents points de vue pour leur prise de décision.

Faire un suivi

Évidemment, pour s’assurer que l’expérience se passe bien pour vos nouveaux, prenez le temps de les rencontrer, eux et leurs parents. Vous aurez de meilleurs outils pour leur permettre de poursuivre l’aventure avec vous.

 


Pour plus d’informations sur le Programme des jeunes, nous vous encourageons à consulter la politique ainsi que la proposition éducative.

Pour communiquer avec la directrice de l’administration : direction.administration@scoutsducanada.ca

Aide