District du Montréal métropolitain - Un site utilisant Scouts du Canada

Les actualités

Activité du 1er groupe Saint-Jean-Berchmans avec l’Amicale des anciens scouts et guides de Montréal
4 mars 2019

Activité du 1er groupe Saint-Jean-Berchmans avec l’Amicale des anciens scouts et guides de Montréal

Une belle rencontre scoute intergénérationnelle

Dans le cadre de la semaine scoute et sur invitation de Paul Mottier, chef du 1er groupe Saint-Jean-Berchmans, voilà que huit membres de l’Amicale des anciens scouts et guides de Montréal rejoignaient les cinq unités rassemblées au sous-sol de l’église, le mercredi 27 février dernier, pour une réunion scoute intergénérationnelle.

Inutile de dire que nous avons été accueillis par une belle jeunesse effervescente et enthousiaste qui nous a fait très chaud au cœur !

Au coup de sifflet, castors, louveteaux, éclaireurs, pionniers, routiers et anciens formaient un beau cercle. Le chef de groupe, Paul, a adressé quelques mots, nous a présentés et a informé tout le groupe que la meute avait la responsabilité de la soirée ! Geneviève nous a alors invités à chanter « Les aventuriers ». Quelle belle chorale ! J’étais aux anges ! Ensuite, « L’homme de Cromagnon » s’est avancé pour nous faire chanter le refrain en trois chœurs ! Quelle belle énergie, quelle joie contagieuse ! Il n’en fallait pas plus pour que je le remplace et leur enseigne le canon « Dans la troupe » en cinq chœurs : c’était génial ! Ils ont vraiment été 97-98-99 sensationnels ! On dit que le chant unit les voix autant que les cœurs ! C’était tellement beau !

Nous étions donc prêts à découvrir le monde ! Répartis en cinq groupes, nous avons, tour à tour, visité le Royaume-Uni, le Portugal, le Liban, le Japon et Madagascar. Nous avons beaucoup appris… depuis le drapeau de chaque pays jusqu’au nombre de scouts présents, les jamborees, en passant par les couleurs des uniformes, les badges etc. À chaque coin du monde, les louveteaux avaient aussi prévu un jeu ! Que de beaux souvenirs pour nous, les anciens, qui ne jouons plus tellement au ballon ou encore à deviner qui est le meneur quand tout le monde fait le même geste ! Et puis cette fameuse course à relais où l’on saute à pieds joints dans des cerceaux, se faufile en vitesse sous une table et reprend la course à cloche-pied jusqu’aux cônes pour revenir ensuite en courant pour que le prochain s’exécute ! Pas difficile d’imaginer que, si mon équipe a perdu, c’est à cause de moi ! Désolée… mais j’ai eu tellement de plaisir !

Durant la pause, nous avons eu la joie d’échanger avec les jeunes, de les écouter, de les féliciter et de leur dire notre admiration et notre émerveillement : ils étaient tous si beaux à voir et à entendre !

Ensuite, ce fut le temps des palabres : ce beau moment où les jeunes avaient préparé des questions pour nous, les anciens, du genre :

« Depuis combien de temps êtes-vous scouts ? »

La réponse en a surpris plus d’un : en leur indiquant la date de notre promesse, nous les avons fait calculer le nombre d’années ! Moi, je suis la plus jeune : 2019 – 1963 = 56 ans et Marie-Josée la plus ancienne 2019 – 1949 = 70 ans ! Wow !!

« Quel est votre plus beau souvenir ? »

Nous avons tous répondu que nos camps demeurent parmi nos souvenirs les plus précieux ! Notre président, Jacques Boivin, a raconté comment nous fabriquions nous-mêmes nos lits et les tables pour les repas, les totémisations et certains soirs magiques autour du feu à chanter !

« Comment se faisaient vos réunions hebdomadaires ? »

À la surprise générale, elles n’étaient pas très différentes ! Nous commencions avec le rassemblement, les directives et nouvelles du chef ou de la cheftaine, quelques chants, des jeux en équipes ou en grand groupe, les techniques que les plus vieux enseignaient aux plus jeunes – le morse, le sémaphore, les nœuds, etc. On terminait par un bivouac où les chants, les bans, les danses et les chants du soir traduisaient notre amitié et notre unité. C’est exactement ce que nous avons revécu, mercredi dernier : une belle réunion qui ressemblait à celles du temps de nos jeunes années !

La rencontre s’est terminée dans un beau sentiment d’appartenance à ce merveilleux mouvement où les différences d’âges ou de méthodologies n’existaient plus. Geneviève nous a invités à chanter « La paix du soir » que nous connaissions tous et que nous avons chanté avec tant de douceur et de ferveur pour clore cette belle soirée. Avant de partir, j’ai été heureuse d’échanger encore quelques mots avec des jeunes et des animateurs dont les noms demeurent gravés dans mon cœur ! Et je voyais du coin de l’œil, les sept autres membres de notre Amicale en faire autant, heureux et émus de cette si belle rencontre !

Vous savez quoi ? Si cette merveilleuse expérience intergénérationnelle vous donne le goût de rencontrer des membres de l’Amicale des anciens scouts et guides de Montréal pour partager aussi un beau moment avec ceux et celles qui gardent toujours la flamme de leur engagement « rendre notre monde un peu meilleur que nous l’avons trouvé » comme le disait si bien B.-P., n’hésitez surtout pas à communiquer avec notre président, M.  Jacques Boivin, par, courriel, à Jacquesboivin6@gmail.com Vous lui ferez un grand plaisir !

Et tant qu’à y être, j’ai bien envie de vous dire que, pour moi, le chant figure parmi les plus belles traditions du scoutisme et que, si vous avez besoin d’un coup de pouce pour enrichir votre répertoire de chants scouts, pour préparer un camp ou une célébration, je me ferais une joie de vous aider ! Donnez-moi une heure dans une de vos réunions et vous verrez à quel point « le chant unit les voix autant que les cœurs. »

Pour votre information, je m’appelle Gisèle Barbeau, je suis aussi la directrice de la chorale d’une trentaine de membres au sein de notre Amicale. Si, lors d’un rassemblement, vous souhaitez notre joyeuse présence pour créer une belle chorale intergénérationnelle avec vos jeunes, vous pouvez me joindre, par courriel, à gisele.yvon@me.com J’en serais ravie !

Je remercie de tout cœur, Carol-Ann Gingras, commissaire scoute de district, qui a été l’instigatrice de cette belle rencontre de mercredi dernier ! Je la remercie également de sa présence dynamique et inspirante lors du dîner de l’Amicale des anciens scouts et guides de Montréal, le 22 février dernier, pour souligner avec nous la fête de B.-P. et d’Olave !

Enfin, un immense merci à Paul Mottier, chef du 1er groupe Saint-Jean-Berchmans, ainsi qu’à tous les jeunes et animateurs qui nous ont accueillis avec tant de chaleur et de fraternité ! Il était émouvant, pour chacun de nous, de constater la vitalité de ce premier groupe scout à Montréal, après 93 ans d’existence ! Bravo et toutes nos félicitations !

Gisèle Barbeau

Symphonie de tendresse

 

 

 

 

 

Aide