Saviez-vous que… ?

Chaque mois, l’équipe de l’administration publie une capsule informative dans l’infolettre de l’association. Pour vous y inscrire, cliquez ici

 

Bénévoles occasionnels

Juillet 2017

Qu’il existe une différence entre des bénévoles occasionnels et les aides de camp et qu’une politique d’encadrement s’applique à eux?

La notion de « bénévole occasionnel » fait référence à tout adulte ou jeune de 16 ans et plus qui offre une aide ponctuelle de trois jours non consécutifs maximums dans une même année scoute et sans jamais qu’il y ait de coucher. Ils ne sont pas soumis à la vérification des antécédents judiciaires et n’ont pas à être recensés dans le Système d’information de l’Association des scouts du Canada (SISC).

Les « aides de camp » font référence à tout adulte ou jeune de 16 ans et plus qui participe à un camp ou toute autre activité pour une durée de 3 jours consécutifs et plus ou qui dorment au moins une nuit.

 

Autant le bénévole occasionnel que l’aide de camp ne peuvent se voir déléguer les responsabilités de la fonction d’animateur et ne peuvent être pris en compte dans le calcul du ratio animateur/jeunes. De plus, ils sont sous la responsabilité du responsable d’unité ou de son délégué.

 

 

 

Activités de baignade

Juin 2017

Le temps chaud est à nos portes, les camps d’été aussi.  Pour qu’une activité de baignade soit permise, il est obligatoire de prévoir une liste incluant les noms des jeunes participants, leurs aptitudes à la nage telles que précisées par leurs parents ou tuteurs au moment de l’inscription à l’activité ainsi que tout autre besoin ou spécificité mentionnée.

 

Les ratios de la politique d’encadrement des jeunes doivent être respectés. À cet égard, nous invitons à lire la Politique nationale sur les activités de baignade. Il est à noter qu’un minimum de 3 adultes est toujours exigé. Si aucun surveillant-sauveteur accrédité n’est présent pendant l’activité, le port de la veste de flottaison individuelle (VFI) devient alors obligatoire pour tous sauf dans les cas où l’eau est peu profonde (jusqu’à la taille) et le lieu sécuritaire (absence de courant, visibilité du fond, etc.). Un jeune qui ne sait pas nager doit porter un VFI en tout temps, qu’il y ait ou non, la présence d’un surveillant-sauveteur sur place.

 

La politique s’applique à tous les membres adultes ayant des jeunes sous leur responsabilité dans le cadre d’une activité de baignade. Par contre, elle ne concerne pas les activités aquatiques avec une embarcation (voir la Politique nationale sur la sécurité lors d’activités nautiques).

 

Nos Archives

Obligation d’une corporation scoute – avis aux groupes

Mai 2017

Un certificat d’assurance doit être spécifique à l’activité scout

Avril 201

Un certificat d’assurance doit être spécifique à l’activité scout

Mars 2017

Un adulte ne doit jamais être seul avec un jeune

Février 2017

Animateurs de 18 ans et moins

Janvier 2017

Gestion du risque

Décembre 2016

Dissolution légale

Novembre 2016