Planète Scouts
Témoignages d’expériences internationales
• Jamboree Mondial au Japon

L’expérience d’un Jamboree Mondial

Le Japon en 25 jours, en passant par Hong Kong

Du jamais vue, irréel et passionnant!

Je m’appelle Alexandra. Je suis âgée de 16 ans. Je suis née à Montréal, la plus belle ville du monde. Je me décrirais brièvement comme étant une fille qui adore l’activité physique en plein air, manger et les voyages/découvertes. À la fin juillet 2015, je suis partie avec 3 autres pionnières de mon groupe (le 274e de Saint-Ephrem) et un animateur passer 4 jours à Hong Kong, puis 21 jours au Japon, en commençant par une petite ville japonaise nommée Yamaguchi, où se déroulait le 23e Jamboree Mondial. Le but de ce voyage consistait principalement à assister au Jamboree Mondial et donc à rencontrer et échanger expériences et cultures avec des scouts venant de plus de 150 pays.

Nous avons choisi ce projet parce qu’aucun projet de cette envergure n’avait été organisé par notre groupe scout auparavant. Notre groupe n’avait jamais participé à un Jamboree Mondial. Nous étions donc les premiers à briser la glace.

Conseil à ceux qui voudraient se lancer dans une aventure semblable : Profitez-en au maximum, rencontrez des gens, faites de nouvelles activités, épuisez vous! CHAQUE seconde de cette aventure est plus que précieuse! Ces expériences ont tellement à vous apprendre, elles vous feront grandir et changeront peut-être certains d’entre vous. C’est une aventure différente de toute autre, une expérience qui se vit une fois dans une vie. Elle passera tellement vite. Je vous le répète, ne prenez pas le temps pour acquis, il finira un jour, rentrez chez vous comblé et pleins d’histoires incroyable à raconter.

Mes meilleurs moments furent les suivants :

1- Les moments en compagnie des scouts français, tous un plus rigolo que l’autre. Juste de l’amusement et de la détente.

2- La préparation des repas avec les scouts d’Alberta. Super gentils, super serviables et drôles!

3- Lorsque les scouts de l’Écosse, à qui nous n’avions jamais parlé, nous ont poussés dans un chariot jusqu’à leur campement.

4- Les fêtes et la musique chaque soir. Tout le monde se réunit pour danser et chanter.

Nous avons dormi chez une famille d’accueil pendant deux soirées. Les japonais sont un peuple très serviable, poli et chaleureux! Ils te font sentir à ton aise. Leur culture est tellement différente mais tellement magnifique. Le déjeuner traditionnel de riz, poisson et nouilles m’a un peu surpris, mais d’un autre coté, j’ai vu beaucoup de gens se promener en Kimono (habit typique japonais) dans la rue.

Je veux simplement dire que la paix dans le monde est possible. En marchant dans les campements du Jamboree, en voyant tous ces drapeaux de mille et un pays différents élevés dans le ciel, en voyant tout le monde s’amuser, se parler, se respecter, peut importe leur ethnie, religion, culture, c’est un sentiment incroyable. J’ai fais: Woa! Ça pourrait marcher! La paix internationale est possible! Tous ces pays qui sont en guerre, en guerre civile, dans la misère, se retrouvent au Jamboree comme des pays comme les autres, des pays  »normaux ». Le Jamboree est une représentation miniature du monde entier. Et voyant 35 000 personnes tellement différentes les unes des autres pouvant vivre en harmonie, ça redonne espoir. Je ne m’étais jamais sentie comme ça auparavant.

Alexandra Khayat

274e de Saint-Ephrem