Mon parcours Scout

Bonheur, fierté et accomplissements personnels

temoignage jeremie

 

Animé par l’esprit de solidarité et désireux de surmonter sa timidité, Jérémie découvre le scoutisme à l’âge de 9 ans. Scout depuis septembre 2003, il a su se bâtir un réseau d’amis, développer des compétences et repousser ses limites. La flamme qui l’anime ne l’a jamais quitté, ses attentes et son engagement ont simplement évolué. Il nous raconte avec une profonde sincérité son parcours chez les scouts. Les bons comme les mauvais moments, le plaisir de créer un monde meilleur et la fierté de partager son expérience avec les plus jeunes. Rencontre avec cette nouvelle génération de bénévoles.

 

Petit Jérémie, 9 ans, voit un garçon de son école un jour de février pendant la semaine scoute. Wow ! Son uniforme est vraiment cool. Mais que porte ce jeune au juste ? Que fait-il pour porter cet uniforme ? Est-ce un employé de la NASA ? Plus tard, leur professeur l’invite à présenter pourquoi il porte cet uniforme et ce que ça représente. Une flamme venait de s’allumer en lui.

« Mes parents n’ont pas eu le temps de franchir la porte de la maison, que je leur faisais part de mon nouvel objectif : devenir scout !!! Dès septembre 2003, à 10 ans, ce fut le début d’une nouvelle expérience, et tranquillement, la petite flamme est devenue un immense feu de la Saint-Jean et qui ne cesse de grandir », témoigne Jérémie.

Jérémie poursuit : « Aux louveteaux, j’ai su me bâtir un réseau d’amis, travailler à surmonter ma timidité et, lorsque j’ai été sizainier, j’ai appris à avoir du leadership et à me faire confiance. Aux louveteaux, on m’a aussi donné mon premier surnom, Mamou, qui m’a suivi longtemps et que certains utilisent encore. Aux éclaireurs, mon parcours m’a permis d’apprendre  des notions de plein air, à travailler en équipe, à déléguer et à faire confiance aux autres ».

Aux pionniers, j’ai appris à me responsabiliser, à tenir un budget, à connaître la valeur de l’argent (oui, oui, vous avez bien lu, vivement être trésorier). Au cours de mon cheminement scout, j’ai appris à repousser mes limites en dormant sous la tente en hiver, à partager. J’ai développé mon altruisme, j’ai appris par l’expérimentation, j’ai pu vivre de magnifiques expériences, comme la guignolée, la remise des paniers de Noël, le partage des connaissances et les activités avec les plus jeunes et plusieurs autres.

Lire la suite »